Qu’est-ce qui est le plus volé en entreprise de nos jours?

 

Le « TEMPS ».

Maintenant, tout est plus accessible avec la technologie. Certains employés ont un usage d’Internet justifié par leur travail et qui est autorisé par leur employeur. Lorsqu’un employé passe beaucoup de temps à naviguer sur le Web ou accéder à des réseaux sociaux, tels que Facebook, Twitter, etc. pour des raisons personnelles,
le rendement et la qualité du travail de celui-ci en est affecté.

Votre employeur pourrait déterminer les conditions d’utilisation d’Internet lorsque vous êtes au travail, mais il vous fait confiance et il n’a peut-être pas pensé à demander à son équipe TI de procéder à la mise en place de ces conditions. C’est pourquoi, bien que vous ayez le droit au respect de votre vie privée, même au travail, les ordinateurs appartiennent à votre employeur. Alors, s’il a un motif pour vérifier vos fichiers et votre activité de navigation, il peut exercer une telle supervision pour autant que ce soit nécessaire pour le bon fonctionnement de son milieu de travail.

L’employeur, qui est sur un réseau corporatif, est en mesure de consulter l’utilisation Web des utilisateurs en temps réel. **PSSSTT C’est un avantage que nous offrons dans notre famille de produit.** Cela pourrait vous sembler contraignant, mais si vous aviez votre propre entreprise, apprécieriez-vous de constater que vos employés « volent » de votre temps en étant inutilement sur le Web? Renseignez-vous avant d’apprendre à vos dépens les politiques de contrôle d’usage d’Internet que les employés peuvent faire à votre travail.

De plus, il se pourrait que vous soyez un bon employé et que votre navigation personnelle ne soit pas faite sur l’ordinateur du bureau. En revanche, si vous utilisez votre téléphone cellulaire pour le faire en dehors de vos pauses et votre dîner pour mettre un statut à jour, ou répondre à un message Tinder ou encore de jouer à un jeu mobile… Dans ce cas, vous êtes fautif dans le vol de temps de votre employeur.

Garder aussi en tête que ce n’est pas juste le temps passé sur vos choses personnelles qui fait office de « vol », mais aussi le fait de jouer à des jeux durant votre quart de travail sur votre ordinateur de bureau. D’être un gagnant au jeu de solitaire ou démineur, ça ne fera pas de vous un véritable champion. Il est possible de connaître les applications ouvertes lorsque le réseau est corporatif. Même si vous cachez votre écran ou que vous fait ALT+TAB pour changer rapidement d’application lorsque le patron passe près de vous, cela ne change rien, il le sait tout de même!

Un employeur peut imposer des mesures disciplinaires à un employé qui n’utilise pas l’Internet conformément à sa politique. Dans certains cas, un employé peut même être congédié en raison d’un usage excessif d’Internet à des fins personnelles. Il est conseillé de bien lire vos documents d’embauche pour connaître les restrictions reliées à l’utilisation Web qui vous est permise. Si aucune mention n’apparaît, poser des questions afin de vous éviter toutes conséquences négatives, comme un simple avertissement ou pire encore une mise à pied.

Bref, l’employeur peut voir que ses employés ont été sur Facebook, Instagram, qu’ils ont fait du magasinage de vêtements, de souliers ou même de pneus d’hiver, qu’ils ont écouté des vidéos sur YouTube durant de longues périodes et aussi d’avoir joué à des jeux « online ». Il constate alors que ses employés ont perdu du temps lors de leurs heures de travail, mais plus encore, que ceux-ci lui en ont volé par le fait même!!

 

Faites votre magasinage et votre sociale hors de vos heures de travail 😉