Un site Web adaptatif, ça mange quoi en hiver?

Vous naviguez sur la toile depuis votre téléphone cellulaire, puis vous tombez sur un site Internet ou vous devez sans cesse zoomer/dézoomer ou bouger de droite à gauche la barre de défilement horizontale pour être en mesure de lire tout le texte et voir toutes les images? C’est que vous êtes tombé sur un site Web qui n’a pas été adapté à tous les écrans. Avez-vous tendance à rester longtemps sur ce genre de site ou à vous décourager et quitter la page?

Définition d’un site Web adaptatif

En anglais, on parle de responsive web design. Lorsque l’intégrateur Web fait son travail, si désiré par le client, il fera en sorte d’adapter le contenu des pages au plus d’écrans/résolutions possible. Parfois, des graphiques ou des images ne seront pas adaptables aux défilements verticaux et une version différente devra être élaborée par le graphiste pour permettre une meilleure lecture sur ce type d’écran. Nous pouvons prendre en exemple la page d’accueil de PointPub Média. Notre graphiste a dû faire un design légèrement différent pour les versions mobiles. Exemple.



Capture d’écran de la page principale sur un ordinateur portable
Captule d’écran de la page d’accueil sur un téléphone cellulaire

Un contenu qui s’adapte à l’écran

Dans la mise en place d’un site Internet, cette étape peut parfois être mise de côté par manque de budget ou par empressement à mettre le site en ligne.

Facilité de navigation, rapidité, flexibilité… offrez ce qu’il y a de mieux à vos clients et futurs clients! Nos spécialistes sauront vous conseiller ce qu’il y a de mieux pour l’optimisation de votre site Web.


À lire aussi :
Votre site Internet : la vitrine virtuelle de votre entreprise

Le commerce en ligne

HTTP ou HTTPS?


Adjointe à temps partiel en télétravail/ Maman à la maison qui désire travailler

Avis de recherche

Toi, la maman à la maison qui te donne chaque jour, qui est là pour tes enfants.

Être auprès d’eux quotidiennement et assurer leur éducation est LA plus belle chose que tu puisses faire. Franchement, je te dis bravo d’être là pour tes petits! (Et je sais de quoi je parle, j’en ai 4 moi-même!)

Je sais que tu adores être avec eux, mais qu’il t’est déjà aussi arrivé de te demander ce que ce serait de retourner sur le marché du travail. (Ne mens pas, tu as quand même cliqué sur l’annonce!)

Puis, tu as chassé cette pensée de ton esprit après avoir vu ton amie courir entre le boulot et la garderie, la broue dans le toupet, essoufflée de devoir préparer les lunchs pour la semaine en plus d’avoir à endurer le trafic chaque jour.

Tu t’es alors dit que ce n’est pas ce que tu voulais pour toi et pour ta famille.

Et s’il y avait un mais?

S’il t’était possible de concilier (pour vrai!) maman à la maison et épanouissement professionnel?

Ce que je t’offre :

L’opportunité de travailler de la maison, selon ton propre horaire, à temps partiel. (On parle d’environ 10 heures par semaine.)
De garder un pied dans le monde du travail pendant que tes petits poussent tout en étant là pour eux.

Le titre que tu pourrais mettre dans ta signature de courriel :

Adjointe à la direction chez PointPub Média communications

Ce qui t’attend :
Effectuer le suivi avec les clients par courriel et/ou téléphone
Gérer les demandes de l’équipe

Tu seras ni plus ni moins que l’intermédiaire entre NOUS et NOS clients.

Ce que je demande:
Connaissances en Web
Bonne maîtrise du français (parlé et écrit)
Être à l’aise avec le contact client

Qualités recherchées
Joie de vivre
Forte habilité à travailler en équipe
Sens de l’organisation
Autonomie

(Ah et tu dois posséder un ordinateur!)

C’est quoi PointPub Média?
Une agence multidisciplinaire dynamique existant depuis plus de 25 ans qui crée des solutions Web de toutes pièces (Bref, oui, nous développons des sites Web, mais aussi des stratégies et des outils technologiques.)

Nous sommes situés à St-Eustache, mais toi tu peux être n’importe où dans notre beau Québec!

Ça t’intéresse?

écris-moi pour me parler de ton intérêt! (Même pas besoin de joindre un petit CV cute, en plus!)

Sébastien Roy
Conseiller Médias
PointPub Média Communications

Agence web extraordinaire recherche adjoint(e) tout aussi extraordinaire

PointPub Média est à la recherche de la perle rare pour remplacer une personne essentielle au bon roulement de l’entreprise, quelqu’un qui est au coeur de toutes les opérations et qui a un sens de l’organisation hors pair.

Plus précisément, l’agence est à la recherche d’une adjointe pour voir au bon roulement des activités internes (suivi des projets, facturation, comptes recevables, et autres), pour entretenir les réseaux sociaux de l’entreprise et ceux de quelques clients ainsi que pour assurer un service à la clientèle exceptionnel.

La personne recherchée est disponible en télétravail durant les heures ouvrables de bureau pour répondre aux appels et courriels dans un délai raisonnable, a une expertise en rédaction et un souci du détail presque maladif. La charge de travail représente environ 8 à 10 heures de travail par semaine. évidemment, la personne doit être bilingue avec un niveau très élevé de français à l’écrit. Une expérience en service à la clientèle et en vente sera prise en compte lors de la sélection.

Envoyez votre curriculum vitae avec une courte lettre de présentation par courriel à Mylène Tétreault au mylene.tetreault@pointpubmedia.com

Nous vous remercions pour votre intérêt.

Comment gérer les commentaires négatifs sur vos réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont merveilleux pour interagir de façon spontanée et continue avec votre auditoire mais ils sont également une arme à double tranchant. Une expérience désastreuse d’un client lors d’une soirée plus achalandée qu’à l’habitude à votre bistrot peut se transformer en véritable crise de relation publique en l’espace de 24h.

Plutôt que d’éviter complètement les réseaux sociaux par peur de devoir gérer pareille crise, voici quelques trucs pour ne pas passer à côté de ce puissant outil de marketing.

Réagir rapidement

La clé du succès pour réussir à contenir une situation potentiellement nuisible à votre image de marque est de réagir le plus rapidement possible. Le plus longtemps un commentaire négatif reste sans réponse de votre part sur votre page Facebook, le plus de temps vous laissez à d’autres personnes de renchérir avec leur propre expérience. Même au sein de la plus petite des organisations, il est impératif de nommer une personne pour faire une veille de vos réseaux sociaux quotidiennement et de vous assurer qu’il y a toujours quelqu’un qui remplace cette personne lors de ses congés. Si votre entreprise est ouverte en soirée ou durant les fins de semaine, il n’est pas mauvais d’avoir quelqu’un qui puisse monitorer vos comptes durant cette période également.

Excuses publiques, détails privés

Une fois que vous avez pris connaissance de la situation, présentez rapidement vos excuses. Il est également conseillé de présenter un geste de réparation pour les inconvénients rencontrés par le client mécontent. Vous pouvez par exemple rembourser le repas qui a pris plus d’une heure à être servi à une table de votre restaurant, refaire une réparation qui n’aurait pas tenue ou échanger un item défectueux. Par contre, il est tout à fait normal que vous vouliez vous assurer que le client a bien fréquenté votre établissement à la date dite. Si vous exigez de voir un reçu de caisse ou toute autre pièce justificative, faites-le en privé. Cela évitera de l’embarras à tout le monde et votre auditoire n’a pas à être témoins de la suite de l’échange.

Se mettre à place du consommateur

Souvent, les grandes entreprises offrent des excuses génériques par le biais d’un message rédigé d’avance. Les consommateurs ont vite fait de les repérer et de se questionner sur la sincérité des excuses. Commencez par présenter de vraies excuses sans chercher à vous défiler ou en tentant de blâmer un fournisseur extérieur. Le consommateur lésé ne cherche probablement qu’à être entendu et à recevoir de l’empathie pour sa situation. Il peut être difficile de recevoir des commentaires négatifs alors qu’on met tout notre temps et toute notre énergie à bâtir notre petite entreprise mais rappelez-vous que le client ne vous connaît pas personnellement. Ne vous empêtrez pas dans des justificatifs inutiles et ayez l’humilité de reconnaître que la personne s’adressant à votre entreprise ne cherche que des excuses. Une bonne façon de faire sentir au client qu’il a bien été entendu est de donner un courriel d’une personne (pas seulement un info@blablabla.com).

Ne pas hésiter à bannir les trolls

Finalement, n’hésitez pas à effacer des commentaires offensants qui n’ont pas de mérite ou qui sont carrément déplacés. Personne ne vous blâmera non plus si vous les bloquez de votre page, particulièrement s’ils s’acharnent après que vous ayez tenté de discuter avec eux. Votre page Facebook est en quelque sorte une facette de votre vitrine virtuelle (et parfois la seule si vous n’avez pas encore de site web). Si votre commerce était vandalisé, vous ne laisseriez certainement pas les messages injurieux sur votre devanture, il en va de même sur vos réseaux sociaux. Une bonne façon d’éviter la situation est de ne pas permettre les publications des gens sur votre page tout en les laissant commenter sur les vôtres.

Et surtout, n’hésitez pas à consulter un expert en cas de doute!

Un nouveau venu…

Au début du mois de février 2015, l’agence PointPub Media Communications annonçait avec grand plaisir la venue d’un nouvel artiste au sein de la plateforme Artis.to : Alexandre Paradis.

En effet, ayant comme objectif de proposer un service de liaison et une plateforme Web pour les artistes qui se gèrent eux-mêmes, l’agence est heureuse d’accompagner Alexandre Paradis, jeune humoriste et musicien québécois, tout au long de son aventure artistique dans le domaine. Il a donc maintenant sa place parmi les autres artistes talentueux qui utilisent nos services promotionnels.

Natif de Saint-Jérôme, le jeune humoriste a débuté sa carrière il y a environ un an. Débordant d’idées, Alexandre a organisé et animé des soirées dédiées à l’humour, dont une le 4 octobre dernier à La Chope,bar de Saint-Jérôme, intitulée Sexe, drôle et rock and roll.

Cet événement, en collaboration avec d’autres jeunes humoristes, dont Gabriel Dagenais, par exemple, a permis à Alexandre de peaufiner sa prestation. Son contact avec le public a été avivé par laparticipation des spectateurs, invités à raconter des anecdotes de jeunesse sur scène. En plus d’être humoriste, Alexandre est aussi guitariste et chanteur, ce que le public a pu apprécier lors de la soirée à La Chope.

L’équipe de l’agence PointPub Media Communications est dédiée à la réussite de ses artistes. Grâce aux services d’accompagnement et d’agence de liaison, ces talents pourront voir leur carrière se développer rapidement.

Nous souhaitons tout le succès possible à Alexandre Paradis dans les années à venir!

PointPub Media Communications adopte ORM DESIGNER

Les bases de données (BD) ont toujours constitué une part importante, voire vitale des sites Web et des applications de toutes sortes. À leurs débuts, les BD étaient simples et concises, et nous pouvions facilement les créer manuellement sans trop de problèmes.

Toutefois, depuis l’avènement des mobiles et du multiplatforme, les BD sont devenues de plus en plus complexes à créer et à entretenir, le processus devenant exigeant et fastidieux : raison pour laquelle PointPub Media Communications recherchait depuis un bon moment un outil facilitant la création de BD permettant de plus d’avoir un aperçu du résultat final avant sa mise en oeuvre.

Après avoir essayé de nombreux outils de création de bases de données, nous avons finalement arrêté notre choix sur ORM DESIGNER.

Avec ORM DESIGNER, nous pouvons maintenant concevoir une BD en quelques clics, tout en bénéficiant préalablement d’un aperçu visuel. De plus, en adoptant ORM DESIGNER, nous améliorons notre productivité puisque le temps de conception s’en trouve considérablement diminué, ce qui nous permet de nous consacrer plus rapidement à la conception de votre application!

En seulement quelques clics, ORM DESIGNER créera notre base de données, ainsi qu’une partie de l’application donnant accès aux données de ladite BD.

Ainsi, terminées, les tâches longues et fastidieuses ouvrant l’accès à ces données : avec ORM DESIGNER, PointPub Media Communications devient plus productive, vous faisant économiser temps et argent!

Faille de sécurité Heartbleed : pas d’hémorragie chez PointPub Media Communications .

Nous avons en effet déjà appliqué le correctif, communément appelé « patch de sécurité », nécessaire à prémunir l’ensemble de nos serveurs contre le fameux bogue qui fait trembler la planète Web depuis quelques jours, et ce, bien avant sa sortie officielle.

Sans vouloir entrer dans les détails trop techniques, la faille de sécurité baptisée Heartbleed touche le logiciel OpenSSL, chargé de crypter et de protéger vos données lorsque vous vous connectez à un site Internet (mots de passe, identifiants, etc.). En gros, cela signifie que certaines personnes mal intentionnées pourraient profiter de ce trou de sécurité pour s’emparer de vos données de connexion à des fins de fraude et de vol d’identité. Plutôt terrifiant.

Un « patch » (une section de code que l’on ajoute à un logiciel pour y apporter des modifications), a toutefois été créé spécifiquement pour colmater cette brèche dans le logiciel OpenSSL. Nous nous sommes donc empressés de l’appliquer, immunisant du coup tous les sites utilisant OpenSSL hébergés chez nous, incluant notre propre site Web, sur lequel vous pouvez continuer de naviguer en toute sécurité!

Envie d’élargir votre clientèle ? Pensez à offrir du contenu dans les deux langues officielles ! .

Votre site Web est uniquement en français ? Découvrez pourquoi le bilinguisme est de plus en plus important dans le contexte économique d’aujourd’hui.

Bien que le Québec soit une province à la base unilingue francophone, de nos jours, le bilinguisme est de mise, puisque l’anglais est la langue d’affaires la plus utilisée dans le monde. Il devient très important pour une entreprise d’offrir à son public un site Web qui mise tant sur le français que sur l’anglais afin d’être en mesure d’attirer la plus grande clientèle possible. C’est là qu’entre en jeu notre service de traduction.

Traduire un site Web est un défi. C’est pourquoi PointPub Media met à votre disposition une traductrice expérimentée détenant un bagage considérable dans son domaine.

Avec tous les moteurs de traduction disponibles sur le Web, on peut croire à tort que traduire un site Internat est un jeu d’enfant. Pourtant, bien des pages Web sont traduites de travers, mot pour mot, sans prendre en considération le contexte particulier dans lequel s’inscrit chaque site spécifique… et avoir le mot juste est essentiel, tant en sciences qu’en affaires.

À moins d’être parfaitement bilingue et d’avoir œuvré dans le domaine de la traduction, personne ne peut connaître toutes les expressions propres à chacun des domaines des entreprises présentes sur Internet. Même en connaissant parfaitement les deux langues, il ne faut pas croire que l’aptitude à la traduction soit acquise pour autant. Transposer un mot à partir d’une langue vers une autre n’est certainement pas suffisant.

De plus, la terminologie diffère d’une compagnie à l’autre, tout dépendant du champ de pratique de chacune. PointPub Media participe à la conception de sites Web pour une brochette d’entreprises, d’artistes et de particuliers. Vous avez donc la garantie que notre traductrice saura répondre à vos besoins, aussi divers soient-ils.

Lors de la traduction, il faut faire bien attention de toujours utiliser les bons mots. Quand on écrit en français, il est important de prendre garde aux anglicismes qui se glissent bien souvent dans nos discours de tous les jours. Afin qu’un site Web soit empreint du plus grand professionnalisme, il faut porter une attention très particulière à la façon dont chaque phrase est formulée. Il en est de même pour l’anglais.

Traduire du français à l’anglais sans avoir aucune expérience dans le domaine peut très souvent s’avérer une pratique dangereuse. Il ne suffit pas de simplement traduire chaque phrase telle quelle.

Un bon traducteur adaptera le contexte général afin de le transposer dans une autre langue, tout en respectant l’idée de base, le style et, bien entendu, le contenu.

Bien qu’au Québec le français prime dans les entreprises québécoises, l’anglais vous aidera sans aucun doute à vous démarquer et à vous tailler une place de choix sur le marché, tant local que mondial. L’anglais est la langue officielle dans plus de 70 pays dans le monde, et plus de 2 milliards de personnes parlent cette langue. C’est la langue la plus utilisée dans le domaine du commerce, de la science et de la technologie.

L’importance économique de l’anglais pour une entreprise d’ici est primordiale, surtout en prenant en considération le niveau de diversité ethnique qui se trouve au Québec, et particulièrement à Montréal.

Petites et grandes entreprises ont donc grand intérêt à offrir à leurs clients ciblés un site Web dans les deux langues. À l’ère où l’Internet est le principal moteur de recherche, offrir un site Web bilingue correspond à élargir son marché en faisant appel à une grande proportion de la population du Québec qui ne parle que l’anglais.

Donc, offrir un site Web à vos clients tant en français qu’en anglais vous ouvrira bien des horizons. Ainsi, en faisant appel aux services d’un traducteur expérimenté et professionnel, votre trafic Web bénéficiera sans aucun doute d’une croissance importante, et votre clientèle sera des plus diversifiées.

À travers son service de traduction, PointPub Media vous assure un travail rigoureux qui mènera inévitablement à un résultat final impeccable. Tout au long de son processus de traduction, notre traductrice consulte les outils les plus à jour disponibles sur le marché afin de toujours s’assurer que la terminologie utilisée soit juste et adéquate.

C’est finalement après un processus de révision et de correction au cours duquel la traductrice peaufine son travail qu’elle vous livrera un produit qui dépassera toutes vos attentes.

Avez-vous donc envie d’augmenter le trafic de votre site Web en faisant appel à une clientèle plus diversifiée ? Contactez-nous dès maintenant ! Notre traductrice expérimentée est à votre disposition et se fera un plaisir de vous offrir ses services afin de vous concevoir un site Web bilingue, adapté à vos besoins et à votre image !

PointPub Media Communications appuie fièrement la cause des enfants malades.

C’est avec grand plaisir que PointPub Media accepté de commanditer le projet de Jennifer Gélinas, une jeune interprète québécoise qui souhaite mettre son talent au profit de la Fondation de l’hôpital Sainte-Justine.

La chanteuse, ex-membre du défunt groupe D’Kaña, nous a en effet approchés pour nous demander de commanditer sa chanson Ta bonne étoile, une berceuse qu’elle a composée pour les enfants malades.

Pour ce faire, PointPub Media a gracieusement accepté d’offrir ses services d’infographie et de réaliser le visuel de la pochette de la chanson, qui sera enregistrée au studio Piccolo le 29 juillet prochain.

Tous les fonds amassés avec la vente de la chanson Ta bonne étoile seront versés à la Fondation CHU Sainte-Justine.

Chapeau bas à Jennifer Gélinas pour cette belle initiative et longue vie à sa chanson!

Les étapes de la conception d’un site Web : 1re partie.

Beaucoup de gens pensent, à tort, que la conception d’un site Web est simple et facile. Trop de logiciels de style « WYSIWYG » (What you see is what you get.), qui signifie littéralement en français « Ce que vous voyez est ce que vous obtenez » induisent les gens en erreur.

Ce type de logiciels vous permettra uniquement de concevoir un site statique, ce qui signifie qu’aucune interaction avec les usagers, vos clients, ne sera possible. De plus, les mises à jour de votre site s’avéreront très difficiles et fastidieuses.

Pour avoir un site Web dynamique, c’est-à-dire grâce auquel vous pourrez interagir avec vos clients et vendre des produits, ou  si vous souhaitez une application Web de haut niveau, un logiciel de style « WYSIWYG » n’est sûrement pas une option valable. Je vous suggère d’ailleurs d’aller lire notre article de blogue à ce sujet.

C’est donc ici qu’interviennent les différents spécialistes de PointPub Media Communications pour définir les besoins de chacun des clients et pour leur concevoir un site de façon professionnelle et rapide, tout en leur fournissant la meilleure application Web possible.

En tant que développeur en chef chez Pointpub Media, je suis amené à intervenir à différentes phases de la conception, toujours en étroite collaboration avec les membres de l’équipe. Le but ici n’est pas de détailler chaque étape, car tous les spécialistes chez PointPub Media ont un travail bien précis faire lors des différentes phases de la conception. Comme je suis un gars d’équipe, je vais leur laisser le soin de vous expliquer leur propre travail.

Donc, vous vous réveillez un matin et vous avez une idée de site ou d’application Web, mais vous avez besoin de services et d’aide pour la conception… alors, évidemment, vous contactez PointPubMedia Communication! Vous allez sans doute parler à notre très gentille et sympathique Annie, qui vous écoutera, prendra note de vos besoin et vous guidera vers notre super Sébastien, qui lui, commencera à aborder les différentes phases avec vous.

Phase 1

Sébastien vous aidera dans un premier temps à identifier vos besoins et vos attentes.

Avant d’entamer véritablement la phase de création de votre site Internet, nous définissons systématiquement avec chacun de nos clients un cahier des charges prévoyant l’ensemble des fonctionnalités à mettre en place, les pages, les rubriques souhaitées ou les articles à prévoir dans la réalisation du site Internet.

C’est à partir de ce document que s’effectuera la création de votre site Web. PointPubMedia Communications réalise donc ce cahier des charges et l’associe à votre devis.

Phase 2 —  Le design du site Internet

Une fois votre projet de création de site validé, l’étape suivante consiste en la conception de la charte graphique et au design des différentes pages de votre site Internet.

Pour le design de votre site Web, PointPubMedia respecte l’ensemble de vos exigences (type de design, choix des couleurs, éléments à intégrer, tels votre logo, les mentions légales, le plan de site, etc.), tout en vous apportant savoir-faire et conseils. Et c’est ici qu’interviennent nos spécialistes en infographie et en design, Karine et Francis.

Phase 3 — Définir l’arborescence des fichiers

C’est à ce moment que moi et mon équipe (Richard, entre autres), commençons vraiment notre travail.

Pour les intégrateurs et les programmeurs, cette étape est cruciale, car elle nous  permet d’avoir une bonne structure de travail. Du même coup, cela permet de protéger certains fichiers sur le serveur, comme des données ou des fichiers utilisés pour la programmation.

À titre informatif, voici un exemple de ce à quoi peut ressembler l’arborescence d’un site Web.

  

Chaque site ou chaque application se doit d’avoir une structure définie pour bien les comprendre et aussi pour déterminer où et quand placer les fichiers au bon endroit.

Vient ensuite l’élaboration de la base de données, étape cruciale pour le bon fonctionnement de toute bonne application ou site Web dont je vous parlerai exclusivement dans la deuxième partie de cette série d’articles portant sur les étapes de la conception Web.

Au plaisir de vous en apprendre davantage à ce sujet dans un prochain billet!

Daniel Provencher

Votre site Web est poussiéreux? Offrez-lui une cure de jeunesse avec une refonte!.

Le beau temps est enfin à nos portes, et avec lui vient le moment de procéder au traditionnel ménage du printemps! On se défait de ses objets désuets, on ouvre grand les fenêtres, on lave, on frotte, on rafraîchit les murs d’un coup de peinture… bref, on réaménage l’intérieur de sa demeure afin de lui redonner un coup d’éclat et une impression de « neuf »!

Mais qu’en est-il de votre site Web?

    • Le design de votre site correspond-il toujours à l’image de votre entreprise?
    • Certaines fonctions ou caractéristiques sont-elles devenues inutiles avec le temps?
    • Le nombre de vos utilisateurs tend-il à fondre comme neige au soleil?
    • Vos statistiques démontrent-elles que vos visiteurs quittent votre site dès qu’ils arrivent sur votre page d’accueil?
    • Votre site rencontre-t-il des problèmes techniques?

Si vous avez répondu oui à une ou à plusieurs de ces questions, une refonte ou un rafraîchissement s’impose!

Parce que les tendances et les technologies touchant au Web et au design évoluent à une vitesse phénoménale, il est recommandé de mettre à jour son site Internet tous les deux ans… voire trois maximum. Plus qu’une question d’image, la refonte d’un site a aussi pour but de s’adapter aux nouvelles technologies : nous n’avons qu’à penser à l’avènement des téléphones intelligents, par exemple.

Votre site n’a peut-être besoin que d’une refonte graphique ou de se départir de quelques fonctionnalités faciles à supprimer, ce qui n’implique pas d’en revoir l’arborescence. Ceci correspond plutôt à un simple rafraîchissement.

Par contre, d’autres éléments exigent peut-être une attention plus particulière : une certaine page n’est que très peu visitée par les usagers, la navigation n’est pas assez conviviale, le contenu mérite d’être revu afin d’optimiser votre référencement, etc. On parle alors d’une refonte.

Quoi qu’il en soit, il peut dans les deux cas s’avérer très avantageux de consulter des professionnels afin de repartir sur de nouvelles bases, car si vous ne voyez pas régulièrement à la mise à jour de votre site, vos visiteurs risquent fort de le déserter au profit de vos compétiteurs!

Épurer votre site du contenu qui n’est plus pertinent, lui conférer un visuel plus moderne et plus ergonomique, y ajouter de nouvelles fonctionnalités, mettre à jour les services de votre entreprise… tout cela fera en sorte d’améliorer non seulement l’expérience de vos usagers, mais également votre positionnement dans les moteurs de recherche, aspect qui, de nos jours, n’est plus à négliger.

La refonte ou le rafraîchissement de votre site Internet vous permettra de véhiculer l’image d’une entreprise dynamique en constante évolution.

Cette année, ne passez pas à côté de cette occasion de vous démarquer et faites le grand ménage!

Pssssit! Vous avez jusqu’au 21 juin 2013 pour profiter de notre offre printanière : 10 % de rabais sur notre service de refonte!

Pas certain de savoir si votre site Web nécessite une refonte ou un simple rafraîchissement? Laissez-nous en juger et regarder avec vous ce qui mériterait d’être revu et amélioré : contactez-nous!

Bientôt un site Web pour une gagnante de notre concours!.

C’est en janvier dernier que nous lancions notre fameux concours destiné à donner un coup de pouce aux artistes de chez nous, leur offrant ainsi l’unique chance de bénéficier de l’ensemble de nos services pendant un an.

Au terme du concours, le choix du gagnant ou de la gagnante s’est toutefois avéré plus difficile que prévu… et, comme PointPub Media Communications s’est toujours fait une fierté de soutenir les talents bien de chez nous et de contribuer au succès des artistes québécois, nous avons donc conclu que chaque participant méritait un prix, dont la sympathique et très prometteuse Laurie Dufresne, pour qui nous travaillons actuellement à la conception de son futur site Web!

Laurie est une jeune artiste de la relève, finissante de l’École nationale de l’humour en 2012, qui a entre autres travaillé à titre de rédactrice pour la chaîne de cuisine Zeste. Coordonnatrice de deux spectacles d’humour, Le laboratoire de l’humour et Humour 3.0, Laurie souhaite continuer de multiplier les projets et réussir à faire sa place dans le milieu de la télévision.

Un site Web flambant neuf lui procurera donc toute la visibilité, la crédibilité et la présence en ligne qu’elle mérite.

Celle qui se décrit elle-même comme une rêveuse un peu naïve dit adorer le glamour et les vedettes, et « triper » sur les années 90… ce qui ne risque pas de laisser notre infographiste en manque d’inspiration!

PointPub Media est très fière de pouvoir soutenir les artistes de la relève. Vous êtes vous-même un artiste et croyez qu’un site Internet n’est pas à votre portée? Vous pourriez être très surpris de ce que nous avons à vous proposer, alors n’hésitez pas à nous contacter!

Cinq conseils pratiques pour éviter le piratage de votre compte Facebook.

Vous le savez sans doute déjà : les pirates informatiques pullulent sur Facebook… et la ruse dont ils font preuve pour accéder à vos informations personnelles s’avère une arme redoutable. Voici cinq conseils pratiques qui vous éviteront de vous faire prendre dans leurs filets!

1. Pour éviter le piratage de votre compte, il est tout d’abord fortement recommandé d’opter pour une navigation sécurisée lorsque vous vous connectez au réseau. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre dans « Paramètres du compte », d’aller dans la section « Sécurité » et de modifier ensuite le paramètre « Navigation sécurisée » (https). En fait, vous devriez TOUJOURS utiliser une connexion sécurisée lorsque c’est possible de le faire.

2. Votre mot de passe Facebook devrait être unique : ne l’utilisez jamais ailleurs. Si vous utilisez le même mot de passe pour vous connecter à votre compte de messagerie personnelle ou à votre compte bancaire en ligne que celui que vous utilisez pour Facebook, vous pouvez vous imaginer à quel point les informations auxquelles aurait alors accès un hacker parvenu à obtenir votre mot de passe Facebook seraient dommageables.

3. Ne cliquez sur aucun lien dans les messages courriels que vous recevez de la part de Facebook. Prenez plutôt l’habitude de vous connecter directement à Facebook pour prendre connaissance de vos notifications. Les pirates  informatiques sont très astucieux, et pour eux, imiter un courriel contenant une demande en amitié Facebook ou encore une notification dans laquelle vous avez été identifié est très simple à faire. Ils peuvent ensuite remplacer les liens qui se trouvent dans ces courriels par de fausses pages de connexion… et ainsi récolter très aisément vos identifiants!

4. Lorsque vous vous connectez au réseau, assurez-vous toujours que l’URL de la page de connexion soit bel et bien www.facebook.com. Les pirates peuvent facilement vous leurrer avec de fausses pages de connexion, mais il leur est beaucoup plus difficile de falsifier des adresses URL.

5. Configurez la fonctionnalité « Approbations de connexion ». Les Approbations de connexion vous permettent d’augmenter d’un cran la sécurité de votre compte Facebook par l’entremise de votre téléphone mobile. Cette option se trouve encore une fois dans la section « Sécurité » des « Paramètres » de votre compte.

Pour configurer cette option de sécurité,  vous devrez fournir votre numéro de téléphone mobile, après quoi un code vous sera envoyé par message texte. Facebook vous demandera par la suite de désigner des navigateurs reconnus (navigateurs avec lesquels vous avez l’habitude de vous connecter à votre compte). Une fois la configuration effectuée, Facebook exigera la saisie de ce fameux code de sécurité chaque fois qu’une demande d’accès à votre compte sera faite à partir d’un navigateur non reconnu. La configuration de ce paramètre de sécurité peut sembler longue, mais sachez que ces quelques minutes de votre temps en valent amplement la chandelle si vous tenez à vos informations personnelles et à votre tranquillité d’esprit.

Voilà! En espérant que ces quelques conseils puissent vous éviter le pire, nous vous suggérons aussi d’éviter, de grâce, de cliquer sur des liens douteux!

Être infographiste chez PointPub Media Communications : un bref aperçu!.

Avant de commencer à travailler, détail bien important : je me connecte à Spark, un programme qui s’apparente un peu à MSN Messenger, mais pour les enterprises, ce qui me permet de garder contact avec mes collègues tout au long de la journée.

En tant qu’infographiste pour PointPub, je reçois toutes sortes de devis. De la carte professionnelle au logo, en passant par la bannière de 7 pieds par 4 pieds… bref, tout ce qui peut s’imprimer!

Aujourd’hui, j’ai cependant choisi de vous parler de ce que mon travail implique lorsque nous avons le mandat de concevoir un site Web.

Tout d’abord, je reçois le devis de la part d’Annie, notre responsable des relations clients, ou encore de Sébastien, notre grand boss!

Dans le meilleur des cas, ils me fournissent :

    • Une description de la compagnie;
    • Des photos;
    • Les préférences du client (couleurs, styles, etc.);
    • Le logo de l’entreprise en haute resolution;
    • Des exemples de sites que le client aime ou n’aime pas;
    • La nomenclature du futur site.

Le client aussi a des devoirs à faire, car il doit nous fournir de l’information. Dans certains cas, nous devons lui créer une identité visuelle de toutes pièces Dans d’autres, il nous arrive d’avoir un format JPG du logo entre les mains, mais ce format est trop petit pour pouvoir l’utiliser, et nous devons alors diriger le client afin d’avoir une idée claire de ce qu’il désire.

Une fois toutes les informations nécessaires réunies, le processus de création en tant que tel commence par un croquis dans mon cahier à dessin… en fait, par plusieurs croquis!

Pour ce faire, je navigue sur le Web pour en savoir davantage à propos du domaine du client… pour voir un peu ce qui se fait du côté de la compétition. Un site sera très différent selon qu’il se destine au domaine de la construction plutôt qu’à celui d’une agence d’artistes!

Après ce léger survol, j’établis la direction que je vais prendre, je choisis les couleurs et je commence le design dans Photoshop.

Je mets une photo ici, une ligne par là, un slogan en haut… j’essaie plusieurs agencements de couleurs… Le premier 30 min/1 h, le projet n’a pas encore une apparence très concrète : le tout se construit lentement, mais sûrement!

Après quelques heures de travail, j’arrive finalement à un visuel qui me convient, selon, bien entendu, les goûts et les spécifications du client. J’ajoute aussi des texts fictifs à la maquette : on appelle ça le lorem ipsum. Il s’agit de faux textes écrits en faux latin. Comme ces textes ne veulent évidemment rien dire, ils permettent de présenter au client un visuel comprenant du texte tout en évitant de recevoir des commentaries du genre : « Mais vous n’avez pas pris les bons textes! ».

Si vous voulez essayer, allez sur lipsum.com et faites générer!

Je remets ensuite la maquette en version PDF ou JPG à Annie, qui se charge de contacter le client et de voir avec lui si le visuel lui convient. Le tout reste une image : aucun lien n’est cliquable et aucune intégration n’a été faite. Cette partie se fait une fois que le client a bel et bien approuvé la maquette.

Je vous dirais que la plupart du temps, nous avons visé dans le mille, et qu’il n’y a que quelques corrections mineures à apporter. Il se peut toutefois que nous ayons pris une direction totalement opposée à celle que le client avait en tête. Il arrive également que le client ne sache pas du tout ce qu’il souhaite comme visuel avant d’entamer le projet, alors la première version de la maquette peut ainsi servir de point de départ et l’aider à s’en faire une bonne idée.

Une fois les corrections apportées et l’approbation finale confirmée, la maquette est prête à être découpée pour le montage HHTML/CSS.

Si les intégrateurs Web sont trop pris par d’autres projets en cours à l’agence, je les aide pour cette partie, car j’ai aussi reçu une formation grâce à laquelle j’ai acquis plusieurs connaissances dans ce domaine.

Cette partie est cependant plus complexe à expliquer. Un site Web est bâti de code. L’image de la maquette est à découper en plusieurs petites images, qu’il faut ensuite intégrer une à une en langage HTML dans une page de code. Personnellement, j’utilise Dreamweaver.

Le CSS est quant à lui la partie qui donne le style : le positionnement des textes et des images, la couleur, la taille, la police d’écriture des textes, l’animation des images s’il y a lieu, le rollover des boutons, des liens.

Dans la page HTML, vous retrouverez du texte de ce genre :

Accéder à la
Billeterie

Ce petit bout de texte indique tout simplement une image sur laquelle il y a un rollover, ce qui signifie que lorsque vous survolez cette image avec votre souris, une autre image apparaît.

Pour ma part, lorsque je monte un site Web, j’effectue la partie « facile ». Je monte la structure des pages et j’intègre les textes. Si nous devons par exemple créer des paniers d’achat en ligne nécessitant des bases de données, c’est Richard, notre intégrateur Web, qui prend la relève. Cette étape vous sera d’ailleurs probablement décrite dans les prochaines semaines sur notre blogue!

Voilà! J’espère vous en avoir appris un peu plus sur mon travail chez PointPub Media.

Quant à moi, je suis déjà prête à relever le prochain défi!

Des images interactives sur Facebook? C’est maintenant possible!.

Encore du nouveau du côté de Facebook, qui permet désormais à ses utilisateurs de télécharger et de partager des photos interactives grâce à ThingLink, un outil qui offre la possibilité d’insérer des points multimédias dans une image fixe… autrement dit, dans une photo!

Avec Thinglink, vous pouvez rendre vos images interactives et donc beaucoup plus dynamiques grâce à des infobulles qui se dévoilent au survol de la souris. Ces infobulles peuvent comprendre des liens vidéo, de la musique, des cartes Google, des images, des liens externes menant vers un site Web, un blogue, des réseaux sociaux ou encore tout simplement du texte explicatif… les possibilités sont infinies!

Hyper simple, l’utilisation de ThingLink est gratuite jusqu’à concurrence de 50 images et ne demande qu’à vous créer un compte. Après quoi, vous n’aurez qu’à télécharger votre photo et à l’enrichir à votre guise, au gréé de votre imagination. Partagez-la ensuite en quelques clics, et voilà : le tour est joué!

En permettant de produire du contenu beaucoup plus riche et, surtout, plus attractif, cette nouvelle technologie s’avère très intéressante pour les particuliers, mais aussi pour les entreprises, lesquelles pourront par exemple donner une toute nouvelle dimension à leur bannière Facebook, qui, de nos jours, constitue un espace de marketing à ne pas négliger. Le potentiel de ThingLink dans une stratégie de commerce en ligne est donc énorme.

Le design de votre bannière Facebook manque de punch? Vous souhaiteriez utiliser ThingLink sur votre page mais vous vous demandez quels moyens de le faire seraient les plus profitables à votre entreprise? Contactez-nous : nos infographistes et nos conseillers se feront un plaisir de vous guider afin de rendre votre page Facebook plus dynamique et attrayante!

Vous souhaitez optimiser le référencement de votre site Web? Découvrez PointPub Media Analytics!.

Bien sûr, avoir un site Web, c’est bien… mais en connaître davantage sur les habitudes et les besoins des gens qui le visitent afin de mieux les desservir, voilà la bonne stratégie à adopter pour optimiser la qualité de vos services en ligne et, par le fait même, augmenter votre visibilité!

Avoir un site Internet sans faire appel à un outil de statistiques, c’est un peu comme un journal qui ne se soucierait pas de son lectorat : ça ne donne pas de très bons résultats.

La Web Analytics, ou l’analyse de l’audience d’un site Internet, consiste en la collecte, la mesure, l’analyse et la représentation de données issues d’un site Web.

    • Qui visite votre site?
    • De quelle région du globe vos visiteurs proviennent-ils?
    • Quel moteur de recherche ont-ils utilisé afin de vous trouver?
    • Quelles pages de votre site ont-ils visitées?
    • Combien de temps ont-ils passé sur chaque page?
    • Quels mots-clés leur ont-ils permis d’arriver sur votre site?
    • À quelle heure du jour ou de la nuit votre site est-il le plus achalandé?

Autant de questions que tout propriétaire de site Internet devrait se poser afin de mieux connaître ses visiteurs, de cibler adéquatement leurs besoins et de créer un engagement durable avec eux.

Avec PointPub Media Analytics, vous trouverez réponse à ces questions et bien plus encore!

En un clin d’œil, grâce à son interface en français très conviviale, simple d’utilisation et entièrement personnalisable, vous pouvez visualiser l’évolution de votre trafic, et ce, en temps réel… alors qu’il faut attendre plusieurs heures avec un outil comme Google Analytics, pour ne pas le nommer.

Vous pouvez donc suivre de très près l’évolution de vos statistiques à l’aide de graphiques dynamiques et très agréables à lire. Ces graphiques sont d’ailleurs paramétrables, selon que l’on préfère afficher les données analysées sous forme de diagramme à bandes, de camembert ou encore sous forme de simple tableau.

 

PointPub Media Analytics vous permet de plus d’exporter vos données sous forme de fichiers ou d’images : finis, les inconvénients liés aux captures d’écran!

Autre avantage fort considérable : avec PointPub Media Analytics, vos données vous appartiennent. En faisant affaire avec un système de statistiques tel que Google Analytics, vous acceptez de céder les droits de propriété de vos données… et vos informations peuvent du coup être transmises à un tiers mal intentionné, ce que vous tenez à tout prix à éviter.

PointPub Media Analytics peut de plus générer des analyses pour plus d’un site Web à la fois. Donc, si vous avez plusieurs sites Internet, vous pouvez aisément basculer entre eux, ou encore avoir une vue d’ensemble de leur évolution respective sur une seule et même page.

Les rapports générés par notre logiciel de statistiques sont ultra détaillés et vous offrent un éventail de possibilités, dont celle de pouvoir sélectionner plusieurs classements de mesures et de les appliquer à un même graphique afin de les comparer. Ainsi, vous pouvez par exemple comparer les types d’appareils mobiles utilisés par vos visiteurs.

Bref, PointPub Media Analytics est un outil de statistiques indispensable qui exploite le meilleur des nouvelles technologies pour vous permettre de connaître vos internautes d’augmenter le trafic de votre site.

Faites-en l’essai : vous ne saurez plus vous en passer!

Des questions à ce sujet? Contactez notre équipe, qui se fera un plaisir de vous fournir de plus amples informations!