Publié le 24 July 2020

Quoi éviter en design graphique en 2020 ?

De plus en plus, la culture des arts est présente. Par conséquent, plusieurs personnes sont critiques envers n’importe quelle forme d’art. Dont le design graphique. Plusieurs s’auto proclament aussi graphiste et parfois encore aujourd’hui ce métier est un peu méprisé… Comme si les graphistes copient-collent des images et n’ont aucune réflexion sur le sujet… que « ce n’est » parfois même qu’un passe-temps. Eh bien non!

Il a des raisons pourquoi certains designs fonctionnent plus que d’autres. Que ce soit la tendance actuelle ou bien l’idée derrière. Ou même les styles utilisés pour véhiculer un message. Il faut savoir ce qui fait réagir négativement ce monde si critique.

On a déjà fait le tour de ce qui est in en 2020. Voyons maintenant quelques tendances « passées de mode », principalement en typographie.

Les affiches vintages, seulement typographique

Elles étaient de retour aux alentours de 2018. C’était en quelque sorte un retour aux sources qui fut intéressant. Il a été très exploité. Toutefois, des lettres au style différent et contenant plusieurs messages à la fois… c’est plutôt difficile à lire rapidement. Ça fait vieillot et cela donne un style, mais… est-ce vraiment efficace pour un menu ou une affiche ?



Pour 2020 on est dans le très minimaliste : message clair et avec le moins de grand texte possible.



Les typographies en 3D et effets ombrages 3D pré-faites

Pourquoi les éviter ? C’est un effet inutile qui empêche une bonne lecture. En 2020 on aime les aplats* avec couleurs saturées. Les effets 3D dégradés sont vraiment à l’opposé de ce qui est à la mode en ce moment.



Les typographies style à la main, fioritures

Les typographies avec trop de courbes, c’est non. Ça fait moins sérieux. C’est trop organique et difficile à lire… et cela va toujours rappeler les fleurs. Même si le sujet est les plantes ou y est relié, on essaie d’éviter.

Souvenez-vous des contes pour enfants des années 60 avec les grandes lettres pour débuter un paragraphe (qu’on appelle les lettrines). Ce style est souvent associé au kitch ou au style vieillot. C’est à faire attention selon ce que vous voulez refléter dans votre image de marque.



Les typographies à empattement

Time New Roman. Ce n’est plus vraiment au goût du jour. Ça fait vieille école. Ça ne peut être associé au moderne. Une typographie à empattement peut convenir pour un texte simplement descriptif. L’œil lit mieux ce type de typo. Mais en design, pour un logo ou des titres, c’est non !

Les principes de base à retenir

Il est important de toujours se rappeler à quel point les proportions font une grande différence. Exemple. Si votre logo mark (pensez au signe Nike) prend beaucoup trop de place comparativement à votre nom de compagnie, mais que vous n’êtes pas encore connu, cela peut faire étrange. Personne ne reconnaitra ou ne retiendra votre nom. Il faut faire attention de ne pas perdre le sens dans les détails.


Comme mentionné plus haut, la lecture de tous logos ou textes est importante, soit par la couleur ou le style typographie. Trop de complexité n’est pas très bon. Les gens doivent avoir le goût de lire et de retenir.

Enfin, trop c’est comme pas assez. Le « pas assez » est quasiment in aujourd’hui ! En fait, il est vraiment plus accepté d’en mettre moins, que trop. Clair et concis, sont les mots clés pour 2020. S’il y a trop d’information, personne ne lira vraiment !



Article en collaboration avec notre directrice artistique Laurence.


*Aplat : En peinture, imprimerie et arts graphiques, un aplat ou à-plat désigne une surface de couleur uniforme, qui ne varie ni en luminosité, ni en pureté. (Définition Wikipédia)



À lire aussi :

L’importance de votre logo


Sources :
https://www.fonts.com/content/learning/fontology/level-1/type-families/oldstyle
http://www.evolvingsolutions.ca/blog/outdated-design-fonts-and-why-you-may-want-to-avoid-using-them
https://designshack.net/articles/graphics/5-former-design-trends-that-arent-cool-anymore-so-stop-using-them/