Publié le 3 May 2019

Prudence sur les réseaux sociaux – Partie 1

Les quiz


Il vaut peut-être mieux ne pas y jouer!

Ça peut être amusant, drôle… ça peut faire passer le temps à la clinique médicale, ou pendant le cours du p’tit dernier, mais… il y a un « mais ». Pensez-y deux fois plutôt qu’une avant de prendre part à ces fameux « tests de personnalités » ou autres types de jeux-questionnaires qui circulent sur Internet, dont beaucoup sur les réseaux sociaux… comme Facebook, pour ne pas le nommer.

Accès à vos informations : c’est possiblement sans vous en apercevoir qu’en acceptant de jouer, vous donnez accès à une multitude d’informations personnelles à des inconnus… Pour jouer, ils peuvent exiger l’accès à votre profil par exemple. Si on vous demande vos coordonnées personnelles: alerte – reculez!

Vos intérêts, vos goûts, votre personnalité se trouvent alors mis à nu, au plus grand bonheur de ceux qui cherchent à cibler vos intérêts pour vous vendre leurs produits, ou possiblement vendre vos informations à de tierces compagnies.

Est-ce vraiment important de savoir « Quel animal étais-tu dans une autre vie? » ou « Quel superhéros te représente le mieux? » À l’ère numérique, moins on en dit sur nous, mieux c’est! Nous laissons déjà assez de traces sur le Web en ne faisant que naviguer sur la toile… 😉


Sujets qui pourraient vous intéresser:

Les programmes malveillants

Les rançongiciels