Publié le 19 October 2018

Failles de sécurité sur les réseaux sociaux

Depuis quelques semaines, nous avons entendu parler de brèches de sécurité survenues dans différents réseaux sociaux.

D’abord fin septembre, il y a eu Facebook, qui annonçait une faille de sécurité ayant affecté 30 millions d’utilisateurs (un nombre finalement inférieur à la première annonce de 50 millions). Les noms, courriels, numéros de téléphone et certaines données de leur profil auraient été consultés. Pour savoir si votre compte a été compromis, vous pouvez visiter le lien suivant : Mise à jour Facebook. Ils devraient aviser les gens concernés dans les prochains jours.

Ensuite, il y a eu Google+, où 500 000 comptes auraient été exposés. Google ne serait pas en mesure de déterminer les comptes visés, et il n’existe aucune preuve que des pirates ont accédé à ces données. Au lendemain de l’annonce de cette faille, la fermeture de Google+ dans les prochains mois était annoncée.

Et plus récemment, les données d’utilisateurs d’un site de rencontre pro-Trump auraient été compromises.

En tant que simples internautes, les gens demeurent plutôt sans défense et doivent s’en remettre aux dirigeants de ces grandes entreprises pour faire leur travail de sécurisation des données.

Les réseaux sociaux ne sont pas près de sortir de nos vies. Ils font bel et bien partie de la réalité de plus en plus de monde; le mieux à faire est donc de rester continuellement sur ses gardes. Voici donc un petit rappel de quelques mesures de base :

-S’assurer d’avoir un mot de passe différent pour chaque compte, chaque site.

-N’effectuez des transactions que sur des sites sécurisés (Nous en parlions justement dans notre dernier article, ici .)
Double-vérifiez l’adresse qui apparaît dans votre navigateur.

-Il en va de même pour le partage de vos informations personnelles. Dites-en le moins possible!

-Rappelez-vous que jamais une compagnie, quelle qu’elle soit, pas même une banque, ne devrait vous demander vos informations personnelles dans un courriel.

-Méfiez-vous lorsque l’adresse de provenance d’un courriel ou celle du site sur lequel vous naviguez, n’est pas habituelle ou comporte des irrégularités dans la façon dont elle est écrite.

Dans le doute, abstenez-vous et contactez directement ladite compagnie. Mieux vaut prévenir que guérir quand il s’agit de vos données personnelles et de votre argent!

En tant que spécialistes en technologies, nous offrons des conférences qui peuvent être données dans les écoles ou milieux de travail afin de sensibiliser les gens aux risques auxquels ils s’exposent en surfant sur le Web. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d’information à ce sujet!