Publié le 15 April 2013

Héritage virtuel : léguez toutes vos données grâce à Google.

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il adviendrait de vos données numériques après votre mort? Aimeriez-vous qu’elles soient supprimées, ou souhaiteriez-vous plutôt qu’elles soient conservées et confiées à des proches?

Après Facebook et son système permettant de déclarer le décès d’un utilisateur, au tour du géant Google de se pencher sur cette question préoccupante… et d’y répondre avec  son nouveau gestionnaire de compte inactif.

En effet, Google offre désormais la possibilité d’enregistrer ou de supprimer les données d’un compte demeuré inactif durant une période préalablement définie. Ainsi, vous pouvez maintenant définir une période d’inactivité (de trois mois, à un an) pour chacun des comptes Google auxquels vous êtes abonné, qu’il s’agisse de votre compte Gmail, Picasa, YouTube ou encore Google+.

Une fois cette période d’inactivité dépassée, Google vous envoie un SMS et un message courriel afin que vos comptes ne soient pas détruits par erreur : si vous n’y donnez pas suite, vous serez considéré par conséquent comme étant bel et bien mort, et Google se chargera, selon votre volonté, de supprimer vos comptes et vos données, ou encore de les transmettre aux personnes que vous aurez, elles aussi, préalablement choisies.

Photos, courriels, documents, blogue… en faisant part à Google de vos dernières volontés, vous évitez que tout ce « patrimoine » numérique ne finisse par s’éteindre de lui-même dans les tréfonds du Web après votre mort. Plutôt rassurant, non?

Pour configurer votre gestionnaire de compte inactif, c’est par ici.