Publié le 25 February 2013

Un CMS : la solution idéale?.

Les CMS (Content Management Systems), ou systèmes de gestion de contenu, sont des outils destinés entre autres à la conception et à la mise à jour de sites Web que l’on dit « dynamiques ».

Généralement en open source, c’est-à-dire pouvant être utilisés librement et donc, gratuitement, les CMS permettent de développer et de gérer un site Internet en très peu de temps sans exiger des connaissances informatiques très pointues, éléments qui pourraient expliquer que de plus en plus d’entreprises sont tentées de se servir de telles plateformes, dont les plus répandues sont Drupal, Joomla et WordPress, pour créer leur site Web professionnel.

Cependant, un CMS n’a pas que des avantages, bien au contraire!

En effet, bien qu’ils puissent être simples d’utilisation, les CMS sont des programmes complexes susceptibles de connaître des pannes, comme celle survenue le 14 février dernier et qui a fait en sorte que plusieurs sites déployés sous CMS ont cessé de fonctionner. Ces plateformes ont également pour la plupart du mal avec la dernière version du langage PHP, le PHP 5.4. Imaginez si votre fournisseur Internet décidait de mettre à jour ses serveurs en appliquant la dernière version 5.4, et que votre site Web se retrouvait alors hors-service : pourriez-vous blâmer votre fournisseur de vouloir demeurer à la fine pointe?

Il importe aussi de savoir qu’un CMS tourne à l’aide d’une base de données contenant l’ensemble des informations du site. Tout le contenu est ainsi stocké non pas dans des fichiers HTML, comme c’est le cas pour les sites Web classiques, mais dans la base de données, ce qui peut impliquer de fâcheuses conséquences : risques de plantages, obligation d’effectuer des sauvegardes régulières de la base de données, migration plus compliquée, etc.

De plus, un CMS sera toujours plus lent et ne bénéficiera jamais d’un aussi bon référencement qu’un site Internet traditionnel.

Et si vous tenez vraiment à une mise en page personnalisée, mieux vaut oublier les systèmes de gestion de contenu open source, car les canevas qu’ils proposent et sur lesquels vous serez contraint de vous baser laissent très peu de place à la créativité et ne vous permettront probablement pas de conférer à votre site l’apparence souhaitée.

Finalement, il faut comprendre que les CMS ont d’abord été conçus pour les sites requérant de nombreuses mises à jour. Votre entreprise a besoin d’un site Web qui sera amené à être modifié une fois par mois, voire moins? Un système de gestion de contenu open source n’est assurément pas la meilleure option qui s’offre à vous, car il vous causera plus de problèmes qu’il n’en résoudra, parole de PointPub Media!